shutterstock_514748875

Qu’est-ce que l’économie circulaire ?

Depuis la révolution industrielle, le développement économique qui s’est imposé est celui de l’économie linéaire : on extrait des matières premières, on les transforme en produit, on consomme ces produits et on les jette. Ce processus linéaire a permis une augmentation considérable du niveau de vie de la population mais la hausse des déchets produits et des émissions de gaz à effets de serre questionne la soutenabilité de ce modèle.

L’économie circulaire propose un modèle de développement économique  qui répond aux défis environnementaux actuels.

Comprendre le principe de l’économie circulaire :

 

L’économie circulaire redonne son véritable sens à l’économie : l’allocation optimale des ressources, en considérant les déchets d’aujourd’hui comme des ressources futures.

Il y a 3 phases importantes dans l’économie circulaire.

La production

Réduire l’utilisation de matières premières

La première étape est celle de la production, actuellement très gourmande en ressources. Le but est d’utiliser au mieux les innovations technologiques pour réduire le besoin énergétique et le besoin en matières premières des entreprises.

L’éco conception

L’écoconception désigne une production pensée pour durer :

  • Dès la production, les concepteurs de produits réfléchissent à la fin de vie du produit, en utilisant des matières recyclables et en réduisant le plus possible la toxicité des produits
  • Un produit éco-conçu doit pouvoir être réparé sans difficultés : désassemblage possible, disponibilité des pièces détachés, service de réparation,…

Il s’agit donc de lutter contre l’obsolescence programmée, qui s’inscrit pleinement dans le fonctionnement de l’économie linéaire.

La consommation

Allonger la durée de vie des produits

Chaque produit doit être utilisé le plus longtemps possible : pensez à réparer lorsque c’est cassé et pensez à vendre lorsque vous n’avez plus besoin d’un objet. La vente permet le développement des marchés de seconde main, qui sont idéaux pour optimiser l’utilisation des objets déjà produits : aussi, pensez à acheter d’occasion lorsque cela est possible (livres, vêtements, jouets,…). Le produit le plus propre est celui qui existe déjà !

Enfin, lorsqu’un produit est usagé, c’est-à-dire qu’il ne peut plus être vendu, réparé ou réutilisé, recyclez-le !

Privilégier l’usage à la propriété

Beaucoup d’objets sont peu utilisés et pourtant possédés par beaucoup : outils de bricolages, matériel de camping, déguisements, matériel de cuisine (appareil à raclette, yaourtière, gaufrier,…)

L’idéal est de partager ces objets à plusieurs via un système de location ou de prêts entre voisins. Gain de place et gain d’argent, ce partage permet d’optimiser l’usage des matières premières.

La valorisation des ressources

L’économie circulaire cherche à boucler le modèle économique, grâce à la valorisation des ressources. L’économie circulaire nous amène à penser nos déchets comme des ressources : par le recyclage et le compostage, nous pouvons recréer de nouvelles matières premières à partir de déchets. Dans cette optique, l’extraction de nouvelles matières premières dans la nature doit devenir résiduelle, tout comme la quantité de déchets enfouis. Le progrès technologique permet aujourd’hui de réintroduire de nombreuses matières dans un processus de production : à titre d’exemple, 27 bouteilles plastiques recyclées permettent de produire un pull en polaire.

L’économie doit se tourner davantage vers la fin de vie d’un produit et optimiser l’utilisation des ressources déjà produites, présentes dans nos déchets, avant d’en extraire de nouvelles.

Pour résumer, l’économie circulaire c’est produire et consommer moins mais mieux et valoriser plus, d’où l’importance de bien trier ses déchets.